Skip links

notes de vie

biographes hospitaliers

C’est être à l'écoute.dans le partage.dans l'accompagnement.

HAUTE-GARONNE

Lorsque j’ai découvert la biographie hospitalière, cette démarche m’est apparue comme une évidence, ce soin nouveau se présentait à l’articulation de mon travail d’infirmière et de celui d’un soin éthique et relationnel auquel j’ai toujours été très attentive.

Quel cadeau, quelle preuve de confiance de pouvoir aider ces malades à partager leurs belles histoires et à faire rayonner leurs vies.

CHU Toulouse, Haute Garonne.

AUDE
PYRÉNÉES-ORIENTALES
GARD
HERAULT

De formation littéraire, j’ai toujours été passionné par les mots et l’écriture. Je me suis également toujours intéressé aux gens et à leurs histoires de vie. Faire le récit de soi est selon moi essentiel pour donner du sens à sa vie, mais c’est aussi une première étape dans la quête du bonheur et de l’accomplissement de soi.

C’est donc naturellement que je me suis dirigé vers la biographie familiale et que je suis aujourd’hui formé à la biographie hospitalière afin d’écrire pour les personnes gravement malades.

Hérault, Gard, Aude, Pyrénées-Orientales.

J’ai toujours exercé un métier en lien avec l’écriture : journalisme (presse écrite et audiovisuelle), communication, animation d’ateliers d’écriture.

J’ai été formée à la biographie hospitalière par Valéria Milewski et suis membre du réseau Passeur de mots, passeur d’histoires. Depuis, j’exerce ce métier passionnant au sein d’un CHU et d’un hôpital privé.

Rejoindre Notes de vie représente pour moi des perspectives d’échanges et de partage autour de la pratique d’un métier méconnu et l’opportunité de contribuer à sa reconnaissance.

Hôpital Privé du Grand Narbonne, Aude, CHU Nîmes, Gard.

HAUTES-PYRÉNÉES

Depuis 20 ans, j’accompagne nos ainés pour leur apporter les aides nécessaires à leur maintien à domicile.

J’ai réalisé toutes ces années, combien certains souffraient d’isolement, de perte d’identité et quelquefois de « désordre » dans leur mémoire récente.

En tant que biographe, j’essaie de valoriser leur place dans cette société ultra-connectée en transmettant des fragments de leur vie à leurs proches et en créant du lien social.

Je remercie le hasard qui m’a rapproché de Valérie et de son association.

Tarbes, Hautes-Pyrénées.